ioana-lazaroiu.jpg

Thérapeute 

AEDP Therapy

Qu' est-ce que L' AEDP ?

Je suis Ioana Lazaroiu, thérapeute AEDP

Accelerated Experiencing Dynamic Psychotherapy

J'accompagne la personne en état de fatigue, manque de confiance en soi, anxiété, dépression, stress aigu, stress chronique ou stress post-traumatique, ayant le désir de réparer une blessure affective, de remédier à un comportement récurent qui entrave son épanouissement, soit tout autre mal-être existentiel.  

 

AEDP - Accelerated Experiencing Dynamyc Psychotherapy, en français Psychothérapie Dynamique Expérientielle Accélérée - a été créé par Diana Fosha psychologue roumano-américaine connue pour ses recherches d’avant-garde sur la psychothérapie d'adultes anéantis par les répercussions des traumatismes d'attachement et de maltraitance durant l'enfance.

 

AEDP est un modèle de traitement psychothérapeutique axé sur la guérison et la transformation.

Diana Fosha voit la crise et la souffrance comme une opportunité de trouver la capacité de guérir et de vivre une transformation bénéfique.

 

L’AEDP s’adresse au corps au cœur et à l’esprit.

 

En AEDP l’émotion est centrale.

 

L'AEDP intègre une variété de disciplines thérapeutiques, telles que :

  • Théorie de l'attachement

  • Neurosciences affectives

  • Biologie des croyances

  • Approches centrées sur et dans le corps

  • Études transformationnelles

 

AEDP - ses Sources et Influences - la liste n’est pas exhaustive :

 

a.) Sigmund Freud neurologue autrichien, fondateur de la psychanalyse.

 

b.) Sándor Ferenczi psychanalyste hongrois et Otto Rank psychologue autrichien ont une influence considérable en AEDP. Ils mettent l'accent sur l'authenticité de la relation entre le patient et le thérapeute et non sur le transfert. Ils explorent l’instant présent dans l’ici et maintenant. Ils valorisent l'expérience émotionnelle versus l'intellect. Ils appliquent la technique active, sincère, humainement impliquée à travers une empathie clairement énoncée versus prise de position neutre et d’apparence passive.

 

c.) La Théorie de l’Attachement est développée par John Bowlby pédopsychiatre britannique au début des années 1940 suite aux conséquences dramatiques sur les enfants délaissés, oubliés, abandonnées ou orphelins en pleine 2ème Guerre mondiale. À travers des observations médicales sur ces enfants en manque d’affection, et suite à de nombreuses études, Bowlby reconnait le besoin incontournable, vital d’avoir des interactions sociales et une relation sécure avec la figure d’attachement principale (la mère ou la personne de substitution) sans lesquelles le développement émotionnel de l’enfant se fait mal ou pas du tout, provoquant un déséquilibre de l’affect, de l’insécurité, des traumatismes, voire des pathologies sévères.

 

d.) Théoriciens Relationnels

Donald Winnicott pédiatre et psychanalyste britannique, donne une grande importance au :

  • lien précoce entre la mère figure d’attachement principale et son bébé

  • portage du bébé

  • jeu

  • la mère suffisamment bonne

 

e.) Daniel Siegel pédopsychiatre américain spécialisé dans la plasticité du cerveau de l’enfant et de l’adolescent

 

f.) Stepfen W. Porges psychiatre et neuroscientifique américain, développe la Théorie Polyvagale. Le trauma est dans le corps et non pas dans l’événement.

 

g.) Peter A. Levine psychologue américain, fondateur de SE - Somatic Experiencing dont l’approche se fait par la conscience et la mémoire corporelle pour le traitement et la résolution des traumatismes.

 

 

fleur-blanche-sortie-de-l-asphalt-illustrant-AEDP-therapy.jpeg

" Nous avons un besoin fondamental de transformation. Nous sommes câblés pour la croissance et la guérison."

Diana Fosha

« We are organized to be better than fine » en français « Nous sommes conçus pour aller mieux que bien »est un des adages fondamentaux de l’AEDP.

En AEDP, le thérapeute soigne le traumatisme. Il focalise son attention sur la capacité de guérison innée et de la neuroplasticité du cerveau dans une relation thérapeutique basée sur un attachement sécure. Non pathologisant, tournée vers les aspects positifs du patient, la méthode AEDP présente une position thérapeutique qui facilite l'affect. Engagée émotionnellement, elle valide et affirme de manière explicite. Ici, la psychopathologie est comprise comme résultant fondamentalement de la solitude involontaire et non désirée de l'individu face à des émotions accablantes. Cela rend la mission thérapeutique claire : défaire la solitude du patient et utiliser la régulation affective dyadique pour qu’ensemble, en douceur, au rythme de la personne, traiter de manière expérientielle les expériences autrefois redoutées d'être insupportables.

 

 

 

AEDP-therapy.jpg

L'AEDP s'adresse aux au corps, au cœur et à l’esprit.

L'AEDP est un modèle thérapeutique basé, entre autres, sur la science de la reconnaissance et les neurosciences de l’attachement. À travers son traitement expérientiel d'expériences auparavant accablantes, l’AEDP cherche à engendrer de nouvelles expériences. Ainsi, la personne n’est plus seule, se sent vue et comprise. Elle identifie, exprime des vérités émotionnelles qui n'étaient pas reconnues auparavant et intègre des expériences affectives positives liées à des tendances et des ressources saines.

 

Un thérapeute formé à l'AEDP interagit activement avec la personne tout au long de son parcours de guérison. Ce n'est pas une thérapie passive ou refoulée, mais un modèle dans lequel vous et votre thérapeute travaillez ensemble tout au long du processus de guérison. 

Une relation sécure est nécessaire pour différentes approches thérapeutiques. Cela est particulièrement vrai dans le modèle AEDP.

En tant que thérapeute AEDP, je suis avec la personne en souffrance - attentive, à l’écoute, curieuse. Réceptive, je reste dénuée de tout jugement ou préjugé vis-à-vis de votre histoire.

C'est dans cet espace respectueux que vous pouvez petit à petit commencer à vous sentir en sécurité, connecté, ouvert au processus d’exploration de vos émotions et de vos expériences dans le corps.

 

 

En quoi l'AEDP peut vous aider ?

  • Anxiété

  • Faible estime de soi

  • Ruminations

  • Difficultés relationnelles

  • Dépression

  • Troubles du stress post-traumatique TSPT - SSPT

    La liste n’est pas exhaustive.

Avantages de l'AEDP

De nombreux modèles thérapeutiques se concentrent sur le soulagement de la souffrance émotionnelle. Cependant, le modèle AEDP ne s'arrête pas là.

L'AEDP se concentre sur le changement, la résilience et la guérison.

Le but de l’AEDP n'est pas seulement de minimiser les symptômes traumatiques douloureux ou de soulager la souffrance. Il s’agit d’une véritable transformation à travers l’expérience afin que vous puissiez surmonter les chocs traumatiques, vous reconstruire, grandir et vous épanouir.

 

Dans cette relation dyadique, le thérapeute aide la personne à :

  • Se sentir vue, entendue

  • Défaire la solitude

  • Développer un style d’attachement sécure

  • Écouter, valider puis transformer ses défenses

  • Se connecter aux émotions dans le corps

  • Ouvrir la voie à la résilience et la guérison

 

L’AEDP est un modèle thérapeutique d’avant-garde, fondé sur la transformance * et orienté vers la guérison.

    * la transformance : concept fondamental introduit par Diana Fosha et développé en 2008. Il s’agit de la reconnaissance du soi par le soi et son action thérapeutique. La transformance génère le processus thérapeutique du changement qui, dans un contexte adéquat, aboutit à la guérison, à l’éclosion et à la floraison.

 

AEDP – Accelerated Experiential Dynamic Psychotherapy, comme son nom l’indique, est une psychothérapie en soi. Je l’associe à l’IFS, EGO STATES, les Styles d’Attachement, la Théorie Polyvagale, EFT, Matrix Reimprinting et l’Art thérapie.